femme beaux cheveux

Est-ce que l’oxydant abîme les cheveux ?

Lorsqu’on désire décolorer ou colorer ses cheveux, il est important de s’intéresser aux produits utilisés. L’objectif est de cerner leur nature, composition ainsi que leurs effets sur le cheveu. Dans le processus de la coloration, l’oxydant joue un rôle important. Afin de savoir s’il abîme les cheveux ou s’il présente un quelconque danger pour votre santé, il faut bien comprendre comment utiliser ce produit…

Qu’est-ce que l’oxydant ?

Un oxydant est une solution susceptible de dégager de l’oxygène durant sa décomposition. C’est aussi un produit utilisé en coiffure pour peroxyder la fibre capillaire dans le but d’une coloration ou décoloration des cheveux. Aussi connu en tant que révélateur, l’oxydant intervient également dans la réalisation des services tels que la coloration permanente et bien d’autres.

Le rôle de l’oxydant est donc de favoriser l’ouverture des écailles pour permettre au produit colorant de se fixer sur les fibres capillaires. Il veille aussi à l’éclaircissement des pigments du chevelu et à la coloration des cheveux à travers le processus d’oxydation. 

 C’est pour cette raison que la coloration des cheveux nécessite l’usage de l’oxydant et du produit colorant. Ainsi, en se servant uniquement de l’oxydant dans les cheveux sans aucune association avec du colorant, le changement de couleur ne sera pas efficace. Mais, vous remarquerez une décoloration comme résultat.

L’oxydant abîme-t-il les cheveux ?

Afin de mieux appréhender l’impact de l’oxydant sur les cheveux, il faut d’abord comprendre sa composition et la forme de coloration adoptée. Un cheveu a trois couches concentriques. La première couche est la cuticule composée d’écailles chargée de la protection du cheveu. Ensuite, il y a le cortex, une couche robuste avec des cellules contenant des fibres de kératine et des pigments (mélanine). Il apporte de la couleur au cheveu. Enfin, vous avez la moelle qu’on retrouve uniquement dans les cheveux de gros diamètre. Comment la structure du cheveu est impacté par l’oxydant ?

Les différentes formes de coloration des cheveux

Il existe principalement deux formes de coloration des cheveux. Il s’agit de la coloration ton sur ton et la permanente.

La coloration ton sur ton dite temporaire ne favorise pas la pénétration des ingrédients dans la fibre capillaire. Elle se décolore en quelques semaines. Les composants utilisés appartiennent à la famille des ppd.

Quant à la coloration permanente, elle constitue la coiffure la plus pratiquée dans les salons. Sa particularité réside dans le processus d’oxydation provoqué par la rencontre des molécules à l’intérieur du cortex. L’ouverture des écailles de la deuxième couche à lieu suite à un procédé chimique afin d’apporter de la couleur au cheveu. Pour la réalisation de cette coloration, vous aurez besoin d’un oxydant et du colorant. Or, le révélateur comporte de l’ammoniaque et du peroxyde  d’hydrogène. Ces produits toxiques abîment les cheveux.

Les risques liés à l’utilisation de l’oxydant ?

La coloration permanente abîme facilement les cheveux. Pourquoi ? En effet, pour apporter de la couleur au cheveu,  l’oxydant utilisé est composée d’eau oxygénée qui en retour comprend d’autres colorants. L’ensemble de ces éléments chimiques déclenche le processus d’oxydation.

L’eau oxygénée favorise la destruction de la structure mélanique pour éclaircir le cheveu. Ainsi, l’écaille ouverte se referme grâce à l’usage d’une crème ou shampoing. Bien que le processus de coloration soit moins agressif, l’oxydant n’est pas un produit sans danger pour le cuir chevelure.

D’abord à cause de l’eau oxygénée dont les conséquences  sont nuisibles à la kératine. Outre cela, l’oxydation a lieu sous l’effet des rayons UV aggravant ainsi l’état des cheveux. Finalement, une mauvaise utilisation des produits de coloration  peut entrainer des irritations et des démangeaisons. Ce  qui rend les cheveux cassants et les pointes fourchues. En quelques mots, le peroxyde d’hydrogène permettant la coloration des cheveux en blond entraîne la suppression de la barrière hydrolipidique et fragilise la protection du cuir chevelu contre les agressions externes.

À tous ces éléments s’ajoutent les produits capillaires fabriqués à base de silicone comme  le shampoing, les masques et l’après-shampoing. Ces produits capillaires laissent des substances cancérigènes et parabens sur les cheveux. L’oxydant étant une source de radicaux libres abîme donc le chevelu. D’autre part, les risques d’allergies ne sont pas non plus rares. Certaines personnes verront après usage de l’oxydant, l’apparition des plaques rouges et la présence d’eczéma  sur le cuir chevelu. En conséquence, l’accumulation de tous ces facteurs provoque la chute des mèches.

Comment éclaircir les cheveux avec l’oxydant ?

Pour éclaircir les cheveux avec de l’oxydant, vous devez suivre certains conseils afin de ne pas abîmer vos cheveux. Avant de commencer, il est recommandé d’hydrater les cheveux au moins deux semaines à l’avance. Par la suite, procédez au choix des ingrédients nécessaires pour éclaircir le pigment naturel des cheveux. Mais avant cela,  essayez la coloration sur une mèche pendant 48 heures pour savoir si vous êtes allergique au produit. Dès que vous avez la certitude que le produit est conforme à vos besoins, commencez l’éclaircissement.

 Faites un mélange du décolorant et de l’oxydant dans un bol en suivant les instructions sur l’emballage. Divisez les cheveux avec un peigne à queue pour vous rapprocher des racines Ensuite, à l’aide de votre pinceau, appliquez le mélange dans les cheveux. Passez le décolorant jusqu’aux niveaux des pointes. Nul besoin de mettre le produit sur le cuir chevelu. Patientez une demi-heure le temps d’obtenir la couleur de cheveu (jaune, blond) souhaitée. Passez au rinçage avec de l’eau froide et utilisez votre shampoing préféré pour le lavage.

Il est aussi possible de décolorer les cheveux avec de l’oxydant. En ayant le bon volume d’oxydant, vous pourrez avoir un cheveu couleur miel ou blond.

Mais avant toute chose, protégez vos meubles et vêtement pour éviter de retrouver des tâches de coloration. Par contre, si le mélange se dépose sur votre corps, servez-vous rapidement d’un démaquillant et du coton pour le nettoyer. N’oubliez pas de porter des gants.  

Comment choisir le volume d’oxydant nécessaire ?

Pour apporter un relief de couleur naturelle à vos cheveux par la technique de balayage ou de mèche, le volume de l’eau oxygénée est capital. Voici les quatre volumes d’oxydant disponible sur le marché ainsi que le pourcentage de peroxyde présent.

  • L’oxydant 10 volumes comporte 3% d’eau oxygénée

Il favorise la création des reflets dans les cheveux. C’est un choix parfait pour effectuer une coloration temporaire et foncer pigment naturel de vos cheveux sans éclaircir. Quant au volume 20, la quantité de l’eau oxygénée est de 6%. Ce choix est parfait pour couvrir les cheveux blancs, d’effectuer une coloration dans le même ton ou d’éclaircir jusqu’à deux tons.

  • L’oxydant 20 volumes contenant  6% de peroxyde

C’est le choix parfait pour colorer d’un à deux tons le cheveu. Il dispose aussi de la capacité de couvrir les cheveux blancs.

  • L’oxydant 30 avec 9% d’eau oxygénée

Il est adapté pour un éclaircissement de trois ou quatre tons du pigment naturel de vos cheveux. Vous pouvez également accentuer les reflets visibles.

  • L’oxydant 40 volumes dont 12% d’eau oxygénée

Il est utilisé pour une coloration intense allant de quatre à six tons. C’est une option très peu apprécié par les professionnels.

La crème oxydante : la forme d’oxydant la plus  populaire

Généralement, l’oxydant prend la forme d’une crème d’oxydante conçue de façon à rendre homogène un mélange de crème colorante. Ce produit est composé de l’eau oxygénée et de crème adoucissante contenant des agents hydratants. L’un est chargé du blanchissement et l’autre assure la protection des cheveux en apportant de la douceur. Il joue aussi le rôle de fixateur dans une coloration permanente.

On distingue deux formes de crème oxydante. La première étant la crème oxydante avec ammoniaque permet d’éclaircir ou de modifier le pigment naturel des cheveux jusqu’à 3 tons. Lorsque vous choisissiez un produit avec ammoniaque, il est recommandé de bien choisir le volume d’oxydant.

La deuxième forme est la crème oxydante sans ammoniaque. C’est le produit parfait pour dissimuler la présence des cheveux blancs et grisonnants. La coloration sans ammoniaque reste très appréciée pour plusieurs raisons. D’abord, parce qu’elles ne sont pas aussi nocives pour les cheveux et limitent les risques d’allergies.

Toutefois, il arrive que les crèmes sans ammoniaque contiennent de l’éthanol. Cette molécule à fonction catalyseur et joue de ce fait, le même rôle que l’ammoniaque. 

Vous pouvez adopter les crèmes oxydantes de la marque Wella qui se marie à la couleur des cheveux et assure leurs protections contre les agressions externes. L’utilisation de ce produit de coloration n’abime pas les cheveux. Ces marques veillent à mettre à la disposition des clients, des articles de qualité.

Quant à la marque Fanola, elle propose une crème oxydante assez satisfaisante qui allie efficacité et protection du cuir chevelu. Il est aussi conseillé d’utiliser les produits de la marque Oréal Professionnel.  Il n’est donc pas surprenant qu’en raison des polémiques autour de l’ingrédient, les utilisateurs demeurent sceptiques à son sujet.

Comment choisir la crème oxydante ?

Que ce soit pour décolorer les cheveux ou apporter plus de couleur grâce à la technique de mèche ou de balayage, le pourcentage de l’eau oxygénée joue un grand. Il est donc primordial de bien choisir le volume du peroxyde contenu dans l’oxydant. Ce facteur est indispensable pour obtenir un résultat parfait après la coloration. Donc avant de vous lancer dans la décoloration, vous devez vous poser les bonnes questions. Il s’agit au prime abord d’avoir une idée précise du résultat attendu.

1.  La marque de fabrication

Le choix de l’oxydant dépend en grande partie du colorant. Bien qu’il soit possible d’opter pour un oxydant universel, il existe aussi des cas où le produit colorant exige une marque d’oxydant. Dans ce cas, suivez les recommandations de la marque pour éviter d’abîmer votre cheveu. En fait, lorsqu’une marque effectue cette précision, son objectif est de vous proposer une formule efficace. Afin de réduire les dangers et de garantir la qualité de la coloration fait maison.

2.  Le volume de l’oxydant

Le choix de la crème oxydante est aussi lié au pourcentage d’eau oxygénée. Lorsque le pourcentage d’eau oxygénée contenu dans la crème oxydante est élevé, la puissance du produit l’est aussi. Ainsi, le choix du volume prend en compte la nature de vos cheveux et du résultat de coloration souhaité.

Solutions alternatives pour changer la couleur de vos cheveux

Pour colorer ou décolorer les cheveux, l’oxydant reste l’ingrédient indispensable. Malheureusement, en raison de ses composants (eau oxygénée et autre), il peut abîmer les cheveux. Cependant, en suivant les conseils liés à son utilisation, vous verrez qu’il est bien possible de s’en servir. Par contre, si vous avez peur de vivre une mauvaise expérience, vous pouvez adopter d’autres solutions alternatives.

L’utilisation de la coloration végétale. Elle se réalise à base de plante et donc totalement naturelle. Contrairement à la coloration classique, son utilisation ne nécessite pas l’ouverture des écailles. Elle ne provoque pas non plus la modification du pH, car la coloration végétale ne respecte pas le principe d’oxydation. Ainsi, bien qu’elle s’implante sur la surface des cheveux, elle colore de manière durable et camoufle les cheveux blancs.

Parmi les constituants de la coloration végétale, il y a l’indigo capable de pénétrer dans le cortex. La bonne nouvelle est que ces ingrédients ne constituent pas un danger pour la santé. Tandis que le henné et l’amla agissent sur la cuticule en tant que fixateur.

Toutefois, pour qu’une coloration végétale de cheveux soit une réussite, voici quelques conseils à suivre. La détoxification du cheveu est une priorité. Servez-vous d’un masque d’argile pour éliminer les résidus de la couleur artificiel. Hydratez correctement vos cheveux. En plus de l’option végétale, il existe des astuces pour éclaircir le cheveu et les mettre en relief sans nuire au cuir chevelu.

Vous l’aurez certainement compris maintenant. L’oxydant peut abîmer votre cheveu, mais pas dans tous les cas. C’est seulement l’abus de la coloration classique qui est nuisible à la santé et aux cheveux. En trouvant votre rythme et en optant pour un mélange non agressif pour votre chevelure, vous pourrez profiter de la coloration à base d’oxydant. Toutefois, si vous n’avez pas confiance, la coloration végétale reste une excellente solution.

Laisser un commentaire